• avec un copain

    moi qui suis adepte de la sodomie, mon fantasme est de me faire prendre par deux hommes. bon le premier, y a M. Mars, mais introduire une tierce personne dans le couple, j'ai un peu peur de la suite.
    alors on s'est mit aux sextoys. mais ça m'arrive de fantasmer. d'ailleurs il me le dit lui-même "qu'est ce que j'aimerai avoir une deuxième bite!".
    et moi donc!
    alors quand je me masturbe, je pense à notre copain, super bien foutu, que je trouve vraiment charmant, et que si je n'aimais pas mon mari à ce point, j'aurai déjà couché avec. bien sûr, je ne pense pas qu'à lui.


    on est tous les trois en vacances (ça peut arriver un jour), genre à la montagne. le blizzard souffle, pas possible de skier aujourd'hui. dans un chalet, le feu crépite dans la cheminée. il fait chaud à l'intérieur, et part la fenêtre, la neige tombe violement, on entend le vent souffler sous le toit. une partie de carte nous occupe pour la journée. très vite, la tension monte dans la pièce. j'enlève mon pull, les garçons sont déjà en t-shirt. j'ai un débardeur bien décolleté, mes seins pointes à travers mon t-shirt, et ça se voit!
    M. Mars connait mes envies, on en a déjà parlé, il décide de s'amuser un peu et me caresse la cuisse par dessous la table. il remonte petit à petit, puis me caresse le clitoris à travers le jean. je ne peux m'empêcher de retenir un petit soupir. Angelo lève la tête, etonné. il ne voit pas la main de mon chéri. je propose un apéritif, histoire de détendre tout le monde, et surtout de faire une petite pause pour moi, car l'idée m'excite au plus haut point.
    en préparant les bouteilles, j'entends Angelo et M. qui discutent. il doit lui exposer la situation, notre copain n'a pas l'air réticent, au contraire, lorsque je reviens avec le plateau, tous deux ont un large sourire. la journée continue sans autre geste de mon mari. il me fait languir, il a raison. plus j'attends, plus j'y pense, plus ça m'excite.
    la nuit tombe, dehors, la tempête fait rage. j'allume quelques lumières d'ambiance. les bouteilles d'alcool se vident progressivement, et les vêtements s'enlèvent petit à petit.les garçons sont torses nus, moi en soutien-gorge. j'ai la culotte trempée de désir. Angelo me propose un massage des épaules, il me trouve tendue. j'accepte avec joie. M. Mars débarasse la table, et pendant qu'il est dans la cuisine, Angelo, tout en me massant, m'embrasse dans le cou. je lui demande ce qu'il fait, il me dit de ne pas m'inquiéter, tout est ok avec M.. il me caresse le cou, descend lentement ses mains le long de mes épaules, puis il remont sur le cou et descend jusqu'à mes seins. il sent mes bouts tout dur, et enflamme ses baisers dans mon dos. c'est un endroit que j'aime particulièrement, juste entre le cou et les épaules, j'en ai des frissons. M. arrive, m'allonge sur le tapis de la salle à manger, devant la cheminée, il est nu! et bien excité. "laisse toi aller ma chérie!" me dit-il d'une voix suave. Angelo, tout en me pétrissant les seins, m'embrasse à pleine bouche, pendant que M. m'enlève mon pantalon et découvre ma culotte toute mouillée. "mais c'est qu'elle a l'air d'aimer ça!". il passe délicatement ses doigts sur mon sexe, par-dessus le tissu, l'effet est immédiat: je gémis déjà. la nuit s'annonce longue. Angelo se déshabille à son tour, M. m'enlève le haut et nous voilà tous les trois nus. je suis allongée sur le dos, un homme à chaque extrémité de mon corps. Angelo présente son sexe bien développé devant ma bouche pendant que M. Mars me lèche le clito. j'avale sa bite tout entière et lèche le gland goulument. dieu que c'est bon! mais, ça ne me change pas beaucoup du 69 habituel, j'en veux plus que ça. c'est alors que M. mars commence à me pénétrer. je sens son gros sexe entrer et sortir comme dans du beurre. faut dire que j'ai bien lubrifier depuis le matin! et je continue de sucer Angelo qui à l'air d'apprécier.

    M. mars ressort pour me rentrer, je sens même son gland frotter sur mon point G. Il m'attrappe par les fesses, me fait cambrer le dos et me retourne d'un coup sur le ventre. je suce toujours Angelo qui a le sexe qui grossit à vue d'oeil avec l'excitation. faut dire qu'il doit avoir une belle vue d'où il est: je suis à quattre pattes, son sexe dans ma bouche, la chute de rein, mes fesses et M. qui me pénétre. il prend alors sa main et me la place derrière la tête pour que je le suce plus profondément. M. pendant ce temps, se lèche le pouce et titille mon anus. puis il commence à introduire un doigt, puis deux. l'excitation montante, mon trou du cul se dilate de plus en plus. il est temps de réaliser mon fantasme. "ne bouge pas, reste comme ça". M. commence à m'enculer, pendant qu'Angelo glisse sous moi. il est maintenant couché sur le dos. déjà la pénétration anale de M. me fait limite jouir, il s'arrêtte pour qu'Angelo puisse se placer et me pénétrer correctement. Angelo est bien bâti, les sensations sont déjà pas mal. pendant qu'il commence son va-et-vient, M. place juste son gland sur mon anus, j'ai de nouveau envie de jouir. alors Angelo s'arrête, le bite au plus loin dans mon vagin, et M. me prend par derrière. tout deux se mettent à me pénétrer, à l'unisson, et moi en deux secondes, je jouis. mais eux continuent, ils n'ont pas fini. mais pas pour longtemps, leur bite se touchent, se frottent dans mon ventre et je les sens ejaculer au même moment. j'en ai un deuxième orgasme. M. s'écroule sur moi, le pauvre Angelo écrasé sous nos corps, mais les sensations sont tellement agréable.

    le feu crépite dans l'âtre, la tempête à l'air de se calmer mais trop tard pour aller skier, il est maintenant l'heure de se coucher... tous les trois?...

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Beau gosse du 95
    Mardi 12 Août 2008 à 17:17
    Angelo
    J'ai lu tout le récit c'est sympa mais j'aimerais savoir si il est possible de recevoir des photos ou un petit film. Merci d'avance
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :